1941 La Boisson Chaude 18000 repas par jour

Comme toujours, Emanuele Brunatto va créer et financer cette œuvre d’entraide aux défavorisés, en toute discrétion. Seulement une poignée de collaborateurs sur 120 connaitront son rôle…

De 1941 à 1945, il est le fondateur (et unique bailleur de fonds, dans le plus strict anonymat), de la célèbre « Boisson chaude », activité menée sous l’égide du Préfet de la Seine.

Cette œuvre de bienfaisance distribuait – dans le hall de la gare de Lyon et de la gare Saint Lazare, à Paris – jusqu’à 18.000 rations de nourriture chaude par jour, composées de chocolat chaud, pain, viande et confiture. Ces distributions étaient entièrement gratuites et faites sur simple présentation de cartes, fournies par la ville de Paris, sans discrimination de nationalité, de race ou d’appartenance politique.

 

Film d’archive :

 

Photo d’Emanuele Brunatto à La Boisson Chaude

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


un + = 7